Brioche léopard pour des petits-déjeuners qui en jettent !

Cela faisait quelques semaines que je voyais passer cette magnifique brioche aux tâches léopard sur Pinterest et sur Instagram, il y a deux semaines j’ai enfin relevé mes manches et mis les mains à la pâte ! Et comme je n’ai pas de robot, j’ai littéralement mis les mains dedans. Vous pouvez donc vous lancer dans l’élaboration de cette recette, avec ou sans robot mais avec une bonne dose de patience tout de même.

Pour mon premier essai j’ai suivi scrupuleusement la recette du blog Alter Gusto. L’avantage de cette recette de brioche qui ressemble plus à du pain au lait, c’est qu’elle contient très peu de beurre, on peut donc en reprendre une tranche sans trop culpabiliser. Le premier essai était réussi visuellement mais gustativement un peu décevant : n’ayant pas de balance numérique, j’ai mis un paquet de levure sèche de boulanger et la pâte avait un fort goût de levure. Du coup, ne voulant pas rester sur un échec, je m’y suis remise en changeant deux ingrédients : le lait et le type de levure (et un meilleur dosage)

Je me suis souvenue notamment d’un conseil d’Anaïs du blog Carnet de Printemps qui me disait utiliser souvent du buttermilk (encore appelé lait ribot, babeurre ou lait fermenté) car cela cache (ou casse ?) le goût désagréable de levure. Je me suis dis que ça valait le coup d’essayer. Pour info, le lait ribot est un lait auquel sont ajoutés des ferments lactiques, que l’on trouve dans le yaourt. Du coup le lait a une odeur plus acide, comme du vrai yaourt nature. Résultat ? Grâce au lait fermenté et à la levure fraîche, ma seconde brioche léopard était parfaite! On s’y met ?

Ingrédients

  • 25 gr de fécule de maïs
  • 250 ml de lait ribot (lait fermenté, buttermilk)
  • 50 gr de beurre
  • 70 gr de sucre
  • 10 gr de levure fraîche de boulanger (1/2 cube) + 1 c.à s. de lait à température ambiante
  • 400 gr de farine
  • Pour les tâches marron clair :
    1 c. à c. de cacao + 2 c. à c. de chicorée liquide + un peu de farine
  • Pour les tâches marron foncé :
    1 c. à s. de cacao + 2 c. à s. de chicorée liquide + un peu de farine

A la base, je voulais aussi vous proposer une version « ch’ti » de cette brioche léopard en utilisant de la chicorée liquide pour tenter la pâte. Comme cela ne colorait pas assez la pâte, j’y ai ajouté du cacao en poudre. Après cuisson, on ne sent absolument pas le goût de la chicorée mais vous pouvez la remplacer par du lait tout simplement.

  • Pour le glaçage :
    50 gr de chocolat au lait
    30 gr de noix de pécan

Préparation de la pâte à brioche

  1. Dans un bol, émiettez la levure fraîche et délayez-la avec une cuillère à soupe de lait.
    Dans un saladier, versez la farine et le sucre. Faites un puit, y versez la levure et saupoudrez de farine.
  2. Mélangez la fécule de maïs et le lait dans une casserole à l’aide d’un fouet. Porter à ébullition en remuant sans cesse, le mélange va épaissir d’un coup, à la manière d’une béchamel. Ajoutez le beurre coupé en morceaux hors du feu. Mélangez jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu et incorporé. Versez cette préparation dans un autre récipient pour le laisser tiédir environ 30 à 40 minutes. La température doit descendre en dessous de 50°C pour ne pas « tuer » la levure.
  3. Mélangez le tout et laissez reposer 10 minutes. Pétrir une dizaine de minutes, jusqu’à ce que la pâte soit bien souple et élastique.
  4. Coupez la pâte en 2. Placez la première moitié de la pâte dans un saladier, recouvrez-le d’un torchon propre et réservez. Coupez l’autre moitié en deux et placez-les chacune dans un bol.
    Dans le premier ajoutez 1 c. à café de cacao et 2 c. à café de chicorée liquide. Pétrir jusqu’à ce que le tout soit bien absorbé. Ajoutez un peu de farine pour que la pâte ne soit pas collante.
    De même, ajoutez 1 c. à soupe de cacao et 2 c. à soupe de chicorée liquide à la seconde boule, ajoutez un peu de farine pour que la pâte ne soit pas collante. Recouvrez les bols d’un torchon propre.
    Pour une meilleure pousse, notamment en hiver, je vous conseille de placer les boules de pâte devant un radiateur dont on augmentera un peu la température. Les levures s’activent mieux entre 30 et 40°C. Laissez reposer une bonne heure et demie.
  5. Divisez la pâte blanche en deux. Divisez la première moitié en trois et la seconde moitié en quatre. On obtient ainsi 7 boules de pâte de taille plus ou moins égales. Faites de même pour les pâtes marron clair et foncé.

Montage de la brioche

Préparez un plan de travail recouvert de papier sulfurisé, chemisez également votre moule à cake de papier cuisson. Installez-vous confortablement, on passe au façonnage et il y en a pour une petite heure.

  1. Prendre une boule de pâte marron clair, roulez-la entre vos doigts pour qu’elle soit bien fine et longue. Essayez obtenir le double de la longueur de votre moule à cake.
  2. Faites de même avec une moule de pâte marron foncé puis aplatissez-la.
  3. Déposez le filament de pâte claire dessus et enroulez-la dans la pâte foncée. Ce n’est pas grave si les bords ne sont pas bien soudés ou si ce n’est pas uniforme.
  4. Répétez l’opération avec une boule de pâte nature, celle-ci doit au contraire bien se refermer tout autour du boudin marron.
  5. Lorsque les trois pâtes sont bien imbriquées, coupez le boudin en deux et placez-les au fond du moule à cake.
  6. Renouvelez l’opération avec les 6 boules de chaque pâte restantes.
  7. Vous y êtes ? Maintenant, couvrez votre brioche d’un torchon propre et laissez reposer 1h à 1h30 devant votre radiateur. Elle doit doubler de volume.

Cuisson & glaçage

  1. Préchauffez le four à 200° C. Placez un récipient rempli d’eau.
  2. Badigeonnez la brioche avec un peu de lait.
  3. Enfournez, baissez la température du four à 170° C et laissez cuire 35 minutes.
  4. Laissez refroidir sur une grille au moins 1 heure.
  5. Faites fondre le chocolat au bain maire puis nappez-en la brioche. Décorez de noix de pécan.

NB : Sur mes photos, la coupe de la brioche n’est pas très nette car je n’ai pas pu attendre qu’elle refroidisse pour faire mes photos (le jour commençait à décliner) mais si vous attendez bien 1 heure et que le chocolat fige c’est mieux !

NB  : Pourquoi napper la brioche de chocolat ? Parce que « nue », elle n’est pas magnifique… Le glaçage va finir le tout et donnera un côté très gourmand à votre brioche !

brioche-leopard-lavielilloise_1315brioche-leopard-lavielilloise_1360brioche-leopard-lavielilloise_1340brioche-leopard-lavielilloise_1357
brioche-leopard-lavielilloise_1383 brioche-leopard-lavielilloise_1387 brioche-leopard-lavielilloise_1396 brioche-leopard-lavielilloise_1327

Publicités

7 réflexions sur “Brioche léopard pour des petits-déjeuners qui en jettent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s