Dégustation insolite : thés et fromages

degustation-the-unami-et-fromages-delassic copie

Il y a quelques temps, je suis tombée sur une annonce des frères Delassic sur Facebook « dégustation thés et fromages réciproquement », ni une ni deux, je m’y inscris !

Un samedi matin de mai, je me suis donc rendue chez Unami, maison de thés traditionnelles, où se déroulait la dégustation. Nous avons été accueillis au fond de la boutique, dans la partie salon de thé, où nous attendait une bien belle table avec quatre fromages, présentés sur ardoises.
Les fromages à pâtes pressées étaient découpés en fines lamelles pour mieux apprécier les arômes -si si je vous assure, faites le test : goûtez un cube de fromage, puis dégustez une fine lamelle, c’est incomparable !

La dégustation commence par une présente des familles de fromages. Il y en a sept :

  • les pâtes molles à croûtes fleuries
  • les pâtes molles à croûtes lavées
  • les pâtes pressées non cuites
  • les pâtes pressée cuites
  • les fromages frais
  • les pâtes persillées
  • les fromages de chèvre

Notez que j’ai bien écouté! Nous avions devant nous quatre fromages issus de quatre familles; étant donnée l’heure matinale nous n’avons pas eu de fromages à pâtes persillée, ni de chèvre, car ces deux types de familles ne font pas toujours l’unanimité.
Nous voilà bien informés, la dégustation peut commencer !

thes-unamiNous commençons par ♥ l’Etivaz ♥, un fromage à pâte pressée cuite, tout droit venu des alpages suisses. C’est l’un des derniers fromages fait de façon traditionnelle, à savoir caillé au feu de bois. J’ai eu un réel coup de cœur pour ce fromage, que j’ai d’ailleurs par la suite, fait goûté à Monsieur et à mes parents : ils ont tous a-do-ré !
Avec, nous avons dégusté un Bancha Hojicha, thé vert japonais grillé.

Nous passons ensuite au fromage suivant : le brie de Melun, des fromages à pâte molle et à croûte fleurie. Etant donné que c’est un fromage plus coulant que le précédent, il est servie sur des rondelles d’une très bonne baguette bio. Le brie de Melun est un fromage au lait cru aux arômes de sous-bois, champignons et cave assez intense.
Avec, un thé Pu’Er, aux arômes similaires nous été proposé. Le Pu’Er est un thé sombre chinois aux notes terreuses avec une note finale un peu sucrée.

Le troisième fromage est un fromage à pâte molle et à croûte lavée : l’A Filetta. C’est un fromage corse au lait de brebis et lavé à l’eau claire salée -comme notre Maroilles- entourée d’une fougère -Filetta signifie « fougère » en corse. Tout comme le précédent fromage à pâte molle, il nous était servi sur des rondelles de baguette.
Avec, nous avons dégusté un thé rouge chinois, le Qi Hong Mao, un thé au notes chocolatées. Il y a eu, lors de la dégustation, une petite confusion avec ce thé et le suivant et je pense ne pas avoir eu ce thé car je n’ai pas senti de notes chocolatées…

Enfin, nous avons terminé sur une tomme de Rilhac, de la famille des pâtes pressées non cuites, au lait bio originaire de Corrèze. Tout comme le Cantal et le Salers, il fait parti de la sous-famille des caillés broyés, mais on sent beaucoup moins le côté lactique (grains de sel) en bouche.
Avec nous avons eu un Lapsang Souchong, un thé rouge chinois aux notes très fumées. Malheureusement, je crois l’avoir eu deux fois, moi qui n’aime pas les thés fumés… Mais il se marie très bien avec la tomme ! Je l’ai plus apprécié lorsque j’avais les deux en bouche, comme quoi : le thé et le fromage font très bon ménage !

Entre le thé et le fromage
Pendant les temps d’infusion, j’ai appris pas mal de choses concernant les fromages, notamment  les grandes familles -que je connaissais vaguement. Par contre, au niveau de l’animation thé… J’ai appris qu‘en Chine, les thés ne sont pas classés de la même façon que chez nous : il y a les thés sombres, les thés rouges (rien à voir avec notre roiboos) et les thés noirs. L’animatrice était un peu trop discrète… surtout à côté de Morgan, de la crèmerie Delassic, qui nous proposait de petites animations -reconnaître quel fromage nous était proposé, sa famille, estimer sa durée d’affinage, la façon dont il est affiné- le contraste était plus qu’énorme.

L’ambiance était conviviale, nous discutions entre nous, échangeant nos impressions -c’est d’ailleurs comme ça que nous nous sommes aperçu qu’il y avait eu une confusion dans les thés 3 et 4- Il y avait notamment un couple qui s’y connait vraiment très bien en thés et accords avec les mets. Ils ont même testé une raclette accompagnée au thé… le côté pratique, c’est qu’on n’a pas besoin de poser son verre de l’autre côté de la table: devant l’appareil, votre tasse restera bien chaude !

C’est bien beau tout ça, mais au final, j’en ai pensé quoi de cette expérience ?
Pour tout vous dire, je ne me suis pas convertie au thé lorsque je déguste un plateau de fromages. Mais j’avoue que c’était une expérience enrichissante. D’abord parce que je n’aurais jamais pensé boire du thé en mangeant du fromage et aussi parce que ça apporte quand même quelque chose de nouveau. Il est bien connu qu’un fromage trop froid -qui sort du frigo- ne livrera pas  tous ses arômes, contrairement à un fromage à température ambiante. Ici le fait de boire du thé, réchauffait le palais et lorsque je mangeais un morceau de fromage ensuite, je sentais mieux certains arômes.

Si ce looooong article très descriptif vous a convaincu ou vous a intrigué, sachez qu’une autre dégustation de ce genre se profile à l’horizon. Cette fois, ce sera une autre personne qui présentera les thés et qui devrait être plus expansive.
Rendez-vous à la rentrée !

Carnet d’adresses

Et si vous ne connaissez pas encore la crèmerie des Frères Delassic, je vous conseille vivement d’y faire un tour ! Allez-y sans idée trop précise, ils vous conseillerons et vous découvrirez des merveilles ! En plus, les frères vous conseillerons dans quel ordre manger vos fromages, quel(s) vin(s) boire avec, … Vous pouvez également déguster des fromages sur place, au bar à fromages, ou vous inscrire à une soirée à thème (Italie, … )

Et pour ceux qui ne connaissent pas la maison de thé traditionnelle Unami, foncez vite dans cette boutique du Vieux-Lille, vous trouverez tout pour préparer un bon thé : théières, tasses, mugs, infuseurs, boîtes, ustensiles japonais, … Le mieux étant d’aller y déguster un thé, dans la partie salon de thé, pour se plonger dans l’ambiance, se faire conseiller et repartir avec son thé coup de cœur !

pont-unami copie salonthe-unami copie

Publicités

3 réflexions sur “Dégustation insolite : thés et fromages

  1. D'humeurs Changeantes dit :

    Bonjour, bon çà va je ne suis pas si folle que çà ;) Depuis toujours j’adore manger une lamelle de comté avec un bon thé noir et j’ai toujours eu des remarques sur cette association bizarre. Ouf je ne suis pas la seule à apprécier lol

  2. nesto dit :

    j’étais bien tentée par cette dégustation, faudra que je fasse la prochaine. Le menu du midi chez Unami n’est pas mal du tout: des raviolis vapeur, simple mais bon et rapport qualité prix correct: à tester, l’endroit est vraiment zen, ça fait du bien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s